Playa del Carmen

Fini isla mujeres, nous allons de bon matin au ferry à pied puis nous prenons un taxi qui nous amène jusqu’à la gare routière puis le bus.
Les grandes négociations commencent aussi ici, le taxi à la sortie du ferry ne voulait pas nous emmener pour moins de 100 pesos à la gare routière alors qu’en faisant 50 m en sortant de la zone du ferry on a trouvé un taxi qui nous a pris pour 50 pesos.
Encore une fois, le temps c’est de l’argent, ça tombe bien nous ne sommes pas pressés !!!

Nous arrivons vers midi à playa del carmen, à peine arrivé nous dégustons notre premier burger depuis plus d’un mois et demi.

La ville est super sympa, beaucoup de boutiques d’artisanat, nous avons adoré aussi faire les boutiques dans un centre commercial, après cuba, on apprécie trainer chez forever 21.

IMG_4508

IMG_4509

IMG_4511

IMG_4513

IMG_4515

IMG_4518

IMG_4521

IMG_4523

IMG_4526

La plage par contre est infestée d’algues comme toutes les caraïbes depuis des mois, du coup ce n’est pas la belle eau des cartes postales, et puis la plage est très jet set, avec le dj, les gens qui louent des transats ou des lits et ingurgitent toutes sortes de boissons alcoolisées.

Notre hotel est très bien situé à 5 minutes de la 5ème avenue.
Nous sommes aussi aller avec plaisir au walmart, enfin un supermarché youpi !!

Le soir nous avons mangé des burritos achetés sur un stand dans la rue.

Le lendemain départ pour Akumal en bus à quelques kilomètres de là.

La plage est très belle, la zone de baignade est aménagée.

IMG_4537

IMG_4538

IMG_4539

IMG_4546

IMG_4554

Là pareil, je remercie les forums car en arrivant beaucoup de tours proposent des plongées avec les tortues, mais nous avons tout prévu, car nous avons nos masques et les tortues nagent à moins de 100 m dans à peine 2 m d’eau.

Du coup, je partais à chaque fois avec une fille sur le dos pour nager jusqu’au tortues qui étaient facile à trouver car souvent entourée par plusieurs autres nageurs.
C’était magique de pouvoir nager avec de belles tortues de plus d’un mètre en totale liberté, elles sont dans la baie d’akumal toute l’année et la plage est un lieu de ponte des tortues.

Nous avons passé une journée formidable à aller voir plusieurs fois les tortues, même adé a vaincu sa peur pour aller vivre ce moment formidable.

vlcsnap-2015-08-11-02h08m09s646

Comme partout on rencontre pas mal de monde, là j’ai longtemps discuter avec un marseillais de notre âge qui est guide au Mexique depuis 12 ans, parler foot avec un marseillais sur la plage le lendemain de la démission de Bielsa ça n’a pas de prix.

Au retour, nous allons pour prendre le bus au bord de l’autoroute et là nous expérimentons les mini bus collectivo, un mini bus à 14 places qui s’arrête dès qu’il voit quelqu’un au bord de l’autoroute les gens montent et cela coute 3 fois rien.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s